Il existe des diplômes d'Etat dans le secteur esthétique et des certifications. Attention à ne pas confondre les 2.

Les diplômes d'Etat sont reconnus par une profession et permettent généralement d'atteindre un certain salaire en lien avec une convention collective. Ils sont délivrés par des établissements officiellement reconnus qui disposent d'un agrément les obligeant à se baser sur le référentiel du diplôme concerné.

Les certifications, quant à elles, peuvent être délivrées par n'importe quel centre de formation en règle, public ou privé. Elles ont une valeur aux yeux des employeurs mais n'engagent que le centre de formation qui les délivre, celui-ci qui se porte alors garant de la qualité de la formation reçue par l'élève. Choisir une école d'esthétique publique ou privée ? Cette question soulève bien des interrogations ... 

 

1) École publique

Conditions d'admission (en général et sauf cas particuliers) : 

  • Être encore étudiante et souhaiter continuer les études dans l'esthétique.
  • Avoir l'âge correspondant au diplôme (ou du moins pas plus de 3 ans d'écart en plus ou en moins).
  • Avoir un bon dossier avec des notes très correctes.

 

Avantages :

  • Les élèves boursières peuvent bénéficier d'aides pour la cantine et l'internat.
  • Un très bon suivi scolaire est assuré avec des professeurs de qualité.
  • Vous bénéficiez des vacances scolaires de votre zone.
  • Vous restez dans une ambiance scolaire, vos camarades de classe ont sensiblement le même âge que vous.
  • Vous êtes encadré (ambiance plus scolaire qu'en école privée)

 

Inconvénients :

  • Très peu de places et il faut penser à s'inscrire aux bonnes périodes, surtout pas en retard. 
  • Elles se trouvent souvent assez loin de chez vous car il y en a peu.

 

2) École privée

Conditions d'admission (en général et sauf cas particuliers) : 

  • Pouvoir payer, et oui ! (Entre 3600 et 5000€ l'année)
  • Principe du "1ère arrivée = 1ère servie".

 

Avantages :

  • Vous êtes sortie du cursus scolaire : réorientation professionnelle.
  • Vous n'avez pas un assez bon dossier pour être prise dans le secteur esthétique public.
  • Vous vous êtes inscrite trop tard en école publique et que vous n'avez pas été prise par manque de places.
  • Vous bénéficiez d'un CIF, DIF.
  • Vous êtes déjà diplômée ou avec de l'expérience et que vous entamez une VAE (validation d'acquis d'expérience).
  • Certaines écoles affiliées à l'Etat peuvent accepter les boursières.
  • Certaines écoles proposent à leurs élèves (en plus du prix de votre formation initiale) des formations introuvables en école publique : des spécialisations en soins du corps, en maquillage, en onglerie, etc.
  • Elles peuvent également vous faire un prix "groupé" si vous passez plusieurs diplômes dans leurs établissements.

 

Inconvénients :

  • Beaucoup d'écoles privées se contentent d'encaisser les chèques et le niveau de la formation est médiocre, néanmoins, il existe de très bonnes écoles privées.
  • Certaines écoles peuvent ne pas accepter les élèves boursières et dans ce cas c'est tout pour votre poche (logement, nourriture, transport, etc.)

 

 

En conclusion :

Si vous avez des questions précises sur certains points, n'hésitez pas à interroger plusieurs écoles et à comparer. 

En effet, à cas particulier = solution particulière !

Vous retrouverez sur le site de la CNAÏB (Confédération Nationale des Instituts de Beauté) un descriptif non exhaustif mais très clairement expliqué des différentes formations disponibles.