Grande question que pas mal d'étudiantes et d'esthéticiennes se posent !

 

Les réponses que je vais vous donner ci-dessous sont directement tirées du site de l'Éducation nationale et correspondent à la nouvelle circulaire de 2009 (celle qui remplace celle de 2004) : http://www.education.gouv.fr/cid42645/menf0916550c.html 

 

Ça c'est la version originale, je vous la refais en mode plus digeste ci-dessous. 

 

Dans les établissements techniques privés

Pour enseigner à des CAP :

  • Avoir un diplôme de niveau IV en esthétique : BP, BAC PRO ou BM (brevet de maitrise) + 5 ans d'activité professionnelle
  • Avoir un diplôme de niveau III en esthétique : BTS + 1 an d'activité professionnelle

Dans les deux cas, il faut déposer un dossier réglementaire avant de commencer par l'intermédiaire du chef d'établissement.

 

Pour enseigner à des BAC PRO ou à des BTS :

  • Avoir le BTS esthétique + 3 ans d'activités professionnelles
  • Avoir plus de 21 ans
  • Déposer le dossier réglementaire avant de commencer par l'intermédiaire du chef d'établissement.

 

Si vous n'avez pas de BTS vous devez passer un examen d'habilitation pour enseigner en classe de BTS «esthétique-cosmétique».

 

Cas particuliers : diplômes obtenus par VAE, ressortissants de pays étrangers...

 

L'examen d'habilitation :

Il se passe généralement à Paris et le jury est présidé par :

  • des représentants administratifs
  • un ou plusieurs médecins
  • des représentants de l'enseignement public
  • des représentants de l'enseignement privé (employeurs et salariés)
  • des membres de la profession.

 

L'examen dure 12h00 en moyenne et comprend les épreuves suivantes décrites en pièce jointe :

  • Épreuve scientifique et technologique
  • Projet d'organisation ou étude de cas
  • Épreuve pratique
  • Épreuve orale de pédagogie

Attention : Le programme de référence pour l'ensemble des épreuves de l'examen d'habilitation est celui du B.T.S. «esthétique-cosmétique».

 

Dans les établissements publics : passez le CAPLP

Qu'est-ce que le CAPLP ? Cela signifie : le Certificat d’Aptitude au Professorat de Lycée Professionnel.

 

Le CAPLP est obligatoire pour être recruté dans les établissements publics, c'est la voie officielle pour enseigner l'une des 29 disciplines (dont l'esthétique) aux élèves de CAP, BEP, bac pro. Les BTS et DUT sont admis pour les disciplines professionnelles du concours du CAPLP à condition d'avoir exercé pendant 5 ans une activité professionnelle dans le secteur concerné.

 

En savoir + sur le concours du CAPLP  et l'épreuve d’admissibilité et l'épreuve d'admission

 

Exemple de sujets proposés en 2011 :

Vous pouvez passez cette habilitation même si vous enseignez en écoles privées .

 

Exercer en étant non titulaire

Certaines personnes vous diront qu'elles ont travaillé dans des écoles publiques sans avoir passé ce diplôme : cela est possible, elles sont considérées comme vacataires, c'est-à-dire qu'elles remplacent un fonctionnaire absent (maternité, accident du travail etc.), pour 1 an MAXIMUM , c'est en quelque sorte du dépannage.

La personne qui remplace n'est PAS TITULAIRE de son poste, c'est-à-dire clairement qu'on peut la virer à tout moment ! Généralement, lorsque vous êtes dans ce cas, on vous invite à passer votre CAPLP pendant que vous formez vos élèves afin de régulariser la situation.

 

Comment devenir professeur de pratique esthétique en école privée ?

Petit rappel concernant la législation en vigueur :

 

Devenir professeur d'esthétique pour enseigner à des élèves de CAP esthétique :

  • Avoir un diplôme de niveau IV en esthétique : BP, BAC PRO ou BM (brevet de maîtrise  + 5 ans d’activités professionnelles.
  • Avoir un diplôme de niveau III en esthétique : BTS + 1 an d’activité professionnelle en esthétique.

 

Pour enseigner à des BAC PRO esthétique / BP esthétique ou CAP esthétique :

  • Avoir le BTS esthétique + 3 ans d’activités professionnelles en esthétique.
  • Avoir plus de 21 ans.

 

J'ai contacté plusieurs écoles d'esthétique pour en savoir plus concernant leurs exigences de recrutement. Voici ce qu'il ressort de ces rendez-vous téléphoniques. 

  • Les lycées aiment fonctionner avec des équipes enseignantes durables, les postes à pourvoir sont donc plutôt rares, le turn-over (départ-arrivée) est en général très faible.
  • Ils ne prennent bien souvent QUE des BTS pour enseigner. Certaines écoles acceptent de recruter des BAC PRO mais avec 10 ou 15 ans d'expérience significative dans le métier. Bien souvent ce sont des personnes qui ont eu leur propre institut et qui justifient d'une carrière dense et diversifiée.
  • Les BTS ayant 3 ans d'expérience et donc légalement aptes à enseigner sont rarement recrutés car elles manquent d'expérience et ne sont pas prises au sérieux par les élèves.
  • Les lycées sont sensible au fait que la personne ai déjà eu un poste où elle a déjà pu exercer ses talents pédagogiques (formatrice pour une marque, chef d'équipe dans un spa etc.)
  • Les écoles reçoivent entre 5 et 10 CV / an pour les postes d'enseignantes, ils sont en général envoyés vers Mai-Juin pour la rentrée en Septembre.

 

En conclusion le BTS esthétique reste la voie la plus sure pour pouvoir enseigner un jour. Quelques années d'expériences dans des postes à responsabilités vous permettrons d'acquérir une légitimité lors de votre candidature. Celles qui justifient du nombre d'années d'expériences le plus grand ont le plus de chance d'être recrutées.

 

De plus, votre personnalité doit être compatible avec l’enseignement, ce qui n'est pas donné à tout le monde, tant au niveau de la pédagogie, de la patience que de l'organisation.

 

Je tiens à remercier les écoles suivantes qui ont participer à l'élaboration de cet article :

  • Ecole Giorgifont – Montpellier 04 67 92 15 43
  • Ecole Françoise B - Bordeaux 05 56 81 68 14
  • Ecole du Millénaire – Montpellier 04 99 64 00 96 
  • Ecole Esther Mario – Toulouse 04 61 25 78 20 
  • Ecole Claude Saglio – Les Pennes Mirabeau 04 42 09 23 19