Aujourd'hui nous allons aborder un aspect du métier d'esthéticienne qui plaît à beaucoup de jeunes filles : le maquillage.

 

Idée reçue N°1 : Je dois faire un CAP esthétique pour devenir maquilleuse... FAUX !

Il faut que vous ayez conscience que le maquillage en CAP esthétique, en BAC PRO ou en BTS esthétique ne représente que 2h00 de pratique par semaine environ. De plus, les techniques qu'on y apprend sont très basiques.

Et oui vous avez bien entendu... Avec ça on est loin d’être des maquilleuses !

Heureusement il existe des écoles de maquillage professionnelles. C'est vers ce type d'établissements que vous devriez vous orienter si vous souhaitez réellement pouvoir un jour mettre un pied dans ce milieu.

 

Les revenus d'une maquilleuse :

Ce métier est difficile à exercer à plein temps, du moins au départ. En fonction des opportunités : un jour il y a du travail, un jour il n'y en a pas.

Il est VRAIMENT conseillé d'avoir DÉJÀ un diplôme (le CAP esthétique en est un mais vous pouvez aussi vous orienter dans les métiers du dessin, de la mode, du tourisme ou encore de la vente) et faire votre école de maquillage une fois votre diplôme obtenu. Cela vous permettra de pouvoir travailler dans les périodes creuses et ainsi de :

  • Payer votre matériel (le matériel professionnel de maquillage coûte TRÈS cher),
  • Vos dépenses personnelles (loyer, assurances...)
  • Vos transports (train, voiture, éventuellement billets d'avion si vous partez pour des missions à l'étranger).

 

De plus vous allez gagner en maturité et en expérience, ce qui vous rendra plus crédible pour vos futures missions de maquilleuses.

 

Idée reçue N°2 : Il n’y a pas besoin de faire d'école... je sais déjà maquiller… FAUX !

Les techniques de maquillage apprises à l’école se font avec des pigments purs pour le travail de la structure. Ce n'est pas parce que vous "maquillez" de temps à autre vos copines avec une palette "Yves Rocher" (pigments dispersés et faciles à travailler) que vous SAVEZ maquiller.

De plus, il faut étudier et expérimenter TOUTES les techniques de maquillage et spécialement celles que vous n'aimez pas.

Il faut pouvoir vous adapter pour pouvoir satisfaire les exigences de vos futurs employeurs. Vous êtes là pour la cliente et le modèle avec des directives précises auxquelles il faudra vous adapter : on vous donnera rarement carte blanche pour faire ce que vous voulez.

 

Lors d'un de mes stages en parfumerie, j'ai eu l'occasion d'échanger avec un maquilleur de la maison "Dior" : Je lui ai demandé :

"Tu ne trouves pas ça bizarre qu'il y ait beaucoup d'hommes qui soit de grands maquilleurs et très peu de femmes reconnues dans les métiers du maquillage ?"

Il m'a répondu : "le problème avec vous les femmes, c'est que vous maquillez les gens avec les couleurs et les techniques qui VOUS plaisent, moi je les maquille avec ce qui leurs VONT".

Bingo ! J'ai dû me rendre à l'évidence, il avait raison ! J'avais tendance à maquiller les clientes comme je me maquille moi-même et à utiliser des couleurs qui me plaisaient.

C'est une bonne leçon à retenir : écoutez et comprenez réellement ce que les clientes et les modèles vous demandent (couleurs, intensité...) commencez déjà par vos amies par exemple !

 

Le profil et les compétences d'une maquilleuse

  • Imagination
  • Sensibilité et culture artistique
  • Capacité d'adaptation aux nouvelles techniques, aux nouveautés.
  • Savoir écouter, comprendre et rebondir sur le projet ou la vision du créateur, qu'il soit metteur en scène, réalisateur ou encore photographe...

 

Il faut apprendre les techniques du métier mais aussi connaître et comprendre la structure de la profession : l’organisation d’un plateau de tournage, la conception d’un script, l’apport de la lumière ou encore les différents types de support au cinéma ; le choix de l’équipe pour un défilé de mode, le rôle des agences de maquilleurs et coiffeurs ou des bookers, la place des photographes dans la presse et la publicité.

 

Pour devenir une professionnelle en maquillage, il faut être capable de répondre, voire même d’anticiper tous les besoins et exigences d’une production artistique.

 

Ce métier suppose de savoir s’adapter au rythme de l’évolution des techniques :

  • Etre disponible et à l’écoute des comédiens, des créateurs, des photographes et de tous les autres membres de l’équipe.
  • Il nécessite une bonne culture artistique pour comprendre les demandes des réalisateurs, stylistes ou producteurs.
  • Côtoyer les acteurs, les techniciens, les réalisateurs et les photographes est le meilleur moyen pour comprendre leur travail.

Source http://www.itmparis.com/frontoffice/profil-maquilleur-professionnel-competence.r4004_l1.htm

 

Je rajouterais :

  • L'amabilité
  • La station debout constante (si vous avez des problèmes de dos, attention).
  • Une bonne gestion du stress.
  • Être hyper soigneuse dans la propreté et le rangement du matériel (les personnes que vous allez maquiller sont très regardante sur la propreté de vos pinceaux, de vos mains et de votre mallette) si c'est le "why" sur votre plan de travail, c'est loin de donner une image artistique: ça ne fait pas sérieux du tout !

 

Certes, le jour où vous serez une maquilleuse reconnue, vous pourrez prendre un peu plus de liberté mais pour l'instant l'image qu'on doit avoir de vous c'est une personne :

 

Niveau perso :

Être mobile ! C'est loin d’être simple surtout si vous avez un conjoint ou des enfants. Néanmoins, il va falloir prévoir de longs déplacements voire même un changement total de localité si des opportunités s'offrent à vous, il faut donc savoir où sont ses priorités.

Pour ma part, lorsque j'ai eu l'opportunité de partir en Guyane pour gérer un institut, j'ai dû partir à 8000km pendant 1an et demi, quitter ma famille et mon copain de l'époque.

Je ne vous dis pas ça pour vous mettre la pression mais pour que vous soyez conscientes que surtout au début d'une carrière, il faut savoir faire des choix géographiques stratégiques (déménager, partir se former à l'étranger ...) car il est fort peu probable qu'un studio de cinéma s'installe demain à la place de votre boulangerie ! ;)

 

Niveau argent :

Surtout restez bien assises ! Le prix des écoles de maquillage est souvent de plusieurs milliers d'euros.

 

Ce prix n’inclut pas :

  • Le matériel et les produits de maquillage
  • Votre appartement et ses charges
  • Vos déplacements
  • La nourriture
  • Pour certaines d'entre vous, ce sera vos parents qui vont vous payer les dépenses, cela constitue un gros sacrifice financier pour eux.

 

Je ne suis pas là pour vous faire la leçon mais à 4000€ l'année environ (sachant que c'est souvent plusieurs années), vous avez intérêt de vous donner à fond.

Rentabilisez vos stages en parfumerie. Si vous êtes déjà en école d'esthétique, pensez à développer vos stages en parfumerie, vous aurez tout le loisir de proposer aux clientes de les maquiller en plus d'avoir tout le matériel à porté de main.

Votre maître de stage vous laissera faire si vous arriver à booster votre vente de produits de maquillage à la fin ! Et oui, rien n'est gratuit ;)

 

Développez le volontariat

Vous allez aussi devoir vous lancer avec vos propres produits de maquillage, ils ne sont pour la plupart du temps pas fournis, vous allez donc devoir faire du volontariat.

Pensez à développer vos connaissances dans ce milieu via les réseaux sociaux : photographes, comédiens, techniciens....

Débrouillez-vous pour contacter une maquilleuse/maquilleur par tél ou par mail même si vous ne la/le connaissez pas personnellement pour lui poser vos questions, c'est ça être débrouillarde !

Toutes celles qui vivent de leur métier de maquilleuse ont persévéré ! Cet article n'est pas fait pour vous décourager mais pour vous informer, en effet si vous êtes passionnée et persévérante alors je vous souhaite tout le bonheur possible dans cette voie haute en couleur !

Je tiens à souligner que je ne veux faire de la pub pour aucune école et que je vous laisse faire vos recherches sur internet pour trouver celle qui vous conviendra le mieux.

 

Vous trouverez ici le compte-rendu audio de l'interview de Cathy Wagner, une maquilleuse reconnue avec qui vous pouvez prendre des cours individuels ! 

Vous avez réussi à percer dans le monde du maquillage ? Vous connaissez des bonnes adresses ? Vous souhaitez recommander une école de maquillage qui vous a particulièrement satisfaite ?

Faites-le dans les commentaires ci-dessous !